La vie après les études

Je ne pensais jamais me dire ça un jour, c’était impossible et inconcevable. Après avoir passé presque 20 ans de ma vie à me lever tous les matins pour me rendre à l’école, je vois la fin approcher et ça me laisse avec une énorme pesanteur sur le thorax. J’ai l’impression de tomber dans le vide, de me lancer dans un trou noir qui pourrait me gober tout cru, à tout moment. En septembre prochain, je ne vivrai pas de rentrée scolaire. Et ça m’fait peur.

scott-webb-270034.jpg
Photo by Scott Webb on Unsplash

La fin d’une énorme aventure

Ça semble si proche le moment où j’attendais impatiemment d’entrer à l’université. L’ultime but après le secondaire et le Cégep, où j’allais ENFIN étudier mon métier dont je rêvais depuis des années, celui d’être enseignante au primaire. Mais déjà, oui déjà, les quatre années se terminent dans quelques mois.

Ce qui effraie, c’est de dire au revoir à tant de choses. Les amis, notre mode de vie, un établissement qui, malgré moi, m’a offert beaucoup de beaux souvenirs et dont je vais m’ennuyer. Ces personnes que je vois presque tous les jours depuis des années, celles avec qui je passais des soirées complètes à me plaindre des travaux scolaires et des cours interminables. Ces personnes qui sont devenues mes amis, une partie de ma vie tellement importante et précieuse. Je m’apprête à dire au revoir à certains et ça me fend le coeur en 20 000 morceaux. On veut tous éviter de perdre des gens qu’on adore, mais la fin des études, c’est aussi ça, malheureusement.

becca-tapert-357541
Photo by Becca Tapert on Unsplash

Un gros néant, aussi gros que la lune

Ne plus aller à l’école c’est aussi perdre une routine que j’ai depuis mes 5 ans. C’est bizzare, mais déstabilisant en même temps. La vie changera, nul doute, mais comment? C’est ce qui effraie. Savoir où on se retrouvera année après année et ce qu’on fera tous ces mois avant l’été, c’était tellement rassurant et je le réalise maintenant. Je dois me faire à l’idée qu’en septembre prochain, je ne saurai pas à quoi mes journées, mes semaines et mes mois ressembleront. C’est la peur de se retrouver sans emploi dans mon domaine, parce que je dois avouer qu’en enseignement les contrats ne pleuvent pas au début… C’est étrange de se dire qu’en août, je n’attendrai pas impatiemment mon horaire de cours, que je n’aurai pas à aller faire la file pour me procurer des livres scolaires. Quand on entre à l’université, on se dit que quatre ans c’est long encore, qu’on ne peut plus attendre de terminer les études pour enfin faire le métier qu’on souhaite. Mais finalement, je n’ai pas hâte que tout se termine.

stil-410570.jpg
Photo by STIL on Unsplash

J’ose croire que je ne suis pas la seule à qui la fin fait peur. Il ne doit pas avoir que moi qui trouve que la ligne d’arrivée s’approche trop vite. Je trouve ça quand même énorme de changer le mode de vie que j’ai depuis si longtemps. C’est insécurisant et inquiétant. Malgré tout, j’ai hâte de voir ce qui m’attend dans le vrai monde adulte. D’un côté, c’est quand même intriguant de savoir ce que la vie aura à m’offrir, car je suis certaine que mon métier m’apportera de merveilleux moments, qu’aider les enfants dans leurs apprentissages sera gratifiant et que chaque défi se présentant à moi me fera grandir, tout comme l’école a su le faire depuis si longtemps.

Jessica xoxo

profil

 

4 réflexions sur “La vie après les études

  1. Les changements, les au revoir c’est toujours douloureux… Mais peut-être qu’il faut que tu te projettes plus sur les nouvelles choses qui arrivent ! Vous allez tous vivre plus ou moins les mêmes nouvelles choses avec tes amis, avec de nouvelles choses à partager 🙂 C’est dur les changements, mais ne pas voir ça comme une fin mais plutôt juste un nouveau chapitre ! C’est cucul tout ce que je dis mais je le pense haha 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup! C’est vrai que de voir les choses d’une autre façon peut aider à la situation. C’est un moment difficile pour tout le monde et être plus positif, voir que la vie peut apporter de futures belles rencontres et se dire que ce n’est pas la fin de tout, c’est un peu le début de tout! ❤

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s