Je ne me mentirai pas

Si tu me demandes comment va la vie, c’est temps-ci, je vais probablement te répondre quelque chose de complexe. Ça va pas. Mais ça va aller. Non, je ne pleure pas chaque jour, mais mon quotidien est chamboulé. Je n’ai plus de travail, comme la majorité des gens. J’angoisse lorsque je pense à tout les aliments qui entrent chez moi. Je deviens paranoïaque en lavant compulsivement chaque emballage de nourriture. C’est pas normal, c’est pas habituel. J’ai peur de me promener en auto parce que je pense qu’une police va me demander ce que je fais quand, en vérité, je veux juste me promener sans sortir de mon auto pour réduire l’anxiété. Je ne magasine pas les fleurs d’extérieur comme chaque printemps, je ne vais pas au magasin acheter du savon; je passe des commandes en ligne. Chaque jour, l’hypocondrie est probablement pire pour ma santé que le virus qui nous menace.

En ce moment, ça ne va pas ni pour moi, ni pour ma famille, ni pour mon voisin, ni pour mes élèves, ni pour personne. On pourrait se faire croire qu’on est content d’être en congé (moi la première, je croyais passer de si bons moments sans travailler, c’était presque un rêve!), mais c’est tout le contraire qui se passe. Ça viendra, ce lâcher-prise, cette reconnaissance de pouvoir être à la maison et de revoir nos priorités. Mais pour l’instant, j’assimile encore toutes les informations importantes dans ma tête, j’essaie de m’imaginer ce qui se passera la semaine prochaine ou même demain, sans le pouvoir. ⁣C’est une situation qui semble irréelle encore pour moi. Je ne saisis pas l’ampleur. Peut-être que je la saisis en fait, mais je ne veux pas trop y croire. ⁣

Photo by Danielle Dolson on Unsplash

J’ai une grande pensée pour mes élèves qui, parfois, n’ont que l’école comme refuge. Je pense aux femmes et aux hommes victimes de violence, je pense aux personnes atteintes de maladie mentale, que ce soit un trouble d’anxiété, un trouble alimentaire ou un trouble de bipolarité. J’essaie de comprendre tout ce que ça implique pour eux, pour tout le monde.⁣ Je me dis que finalement, j’ai de la chance de vivre tout ça dans des conditions plus simples que d’autres.

Et je reviens à moi. À ma petite personne qui le vit aussi difficilement, qui réalise l’individualisme dégueulasse de l’humain parfois, mais la grande générosité aussi, d’autres foi. Je réalise à quel point on est fort, à quel point on est faible, mais que tout finira par passer quand même. J’accepte, un jour à la fois, que c’est normal de ressentir un stress, que je n’ai pas le meilleur sommeil, que je n’ai pas envie de faire du ménage, que j’ai hâte de pouvoir sortir à nouveau sans angoisser.

Ça va pas maintenant, mais bientôt, promis.
Jessica

Photo de couverture:  Cate Bligh on Unsplash

2 réflexions sur “Je ne me mentirai pas

  1. Oui, c’est trop gros, ça donne parfois le vertige quand on y pense… C’est pour ça que j’essaie de ne pas trop penser, que je m’efforce de me tenir occupée. Je souffre d’un gros trouble anxieux; normalement, il est assez bien contrôlé mais là, je dois prendre plus d’anxiolithiques pour tenir le coup, sinon j’ai peur de faire des crises de panique et ça, ça m’effraie 100 fois plus que le virus. J’ai besoin de calme pour garder mon équilibre et là, avec la maison pleine et l’état d’urgence qui règne partout, j’ai l’impression d’être juste sur une patte. Je suis à fleur de peau en permanence.

    Une chance, on est toujours plus fort qu’on le pense; je ne croyais pas être capable d’endurer ça une semaine et pourtant, je ne suis pas encore devenue folle… Je suppose que c’est vrai qu’on va finir par s’en sortir. Il faut faire confiance à la vie.

    Bon courage!

    Aimé par 1 personne

    1. Je te souhaite beaucoup de douceur en ce moment difficile ❤ Sois patiente avec toi-même. Je ne peux pas te dire que tout ira bien, mais je peux te dire que ça passera.

      Bon courage à toi aussi!

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s